Accueil » Indicateurs clés » Tissu industriel » Filières » Véhicules électriques

Véhicules électriques



La filière “véhicules électriques” s’entend au sens large. Elle inclut la conception et la fabrication des voitures individuelles, des autobus et autocars, des motos et vélos électriques, ainsi que les équipementiers.

PaysCaractéristiquesDegré d'avancement
AfriqueAfroaware.com – 07/2022:
La société suédo-kényane Opibus a conclu un partenariat avec Uber pour favoriser la diffusion de motos électriques sur le continent africain. Ce partenariat vise à mettre en circulation d'ici 2022 quelque 3 000 motos électriques en Afrique. Les deux-roues seront fournis par Opibus, en sa qualité de constructeur, tandis qu'Uber utilisera les motos et aidera son nouveau partenaire à renforcer sa production pour s'étendre un peu partout en Afrique.
Projet
AfriqueJeune Afrique – 10/06/2022:
Selon différentes estimations, pour rendre la Zone de libre-échange continental africaine (Zlecaf) effective, l’Afrique aurait besoin de plus de 2 millions de camions. « Pourquoi ces camions ne seraient pas des camions électriques produit en Afrique ? » s’interrogeait récemment le Dr Vera Songwe, secrétaire générale de l’Uneca.
Afrique du Sud05/2018 - Ecofin:
Le Chinois BAIC envisage d’implanter une usine de voitures électriques en Afrique du Sud.
Projet
Afrique du Sud07/07/2022 – Afrik 21:
GoMetro, MiX Telematics, HSW, ACDC Dynamics travaillent au déploiement de minibus électriques dans la municipalité de Stellenbosch (province du Cap-Occidental) d’ici à janvier 2023. Pour y parvenir, l’équipe du projet mise sur la réduction des droits et autres frais liés à l’acquisition des véhicules électriques en Afrique du Sud, ainsi que les solutions technologiques du fournisseur sud-africain MiX Telematics. Dans ce contexte, le gouvernement sud-africain a décidé d’accompagner le développement du marché des voitures électriques avec des licences déjà accordées à BMW, Nissan, et Volkswagen. Début 2022, le constructeur chinois a lancé le CityBug, un modèle de véhicules électriques déjà commercialisé en Asie, en Allemagne, en Espagne, en Uruguay et au Royaume-Uni.
Projet
EgypteAfrik 21 – 27/05/2022:
Le gouvernement égyptien Moustafa a approuvé le projet de construction d’une usine de voitures électriques porté par Stellantis. Investissement : 35 millions de dollars. Horizon de mise en service : 2025. Stellantis est représentée sur le sol égyptien par Mansour Group.
Stellantis a également signé un partenariat avec les autorités marocaines en 2021 pour la production de la nouvelle Opel Rocks-e dans son usine basée de Kénitra. Cette voiture affiche une autonomie de 75 kilomètres et une vitesse de pointe pouvant atteindre 45 km/h.
Projet
EgypteEcofin – 06/12/2022:
Le ministre égyptien des Transports a signé avec deux entreprises publiques du pays des contrats relatifs à la fabrication et l’acquisition de 100 bus électriques produits localement. Les véhicules seront déployés sur des lignes BRT (bus à haut niveau de service) en développement dans le pays, et destinés à desservir les zones périphériques de la capitale.
Le contrat s’inscrit dans la vision de produire localement 100% des bus électriques dédiés au transport en commun. La phase 1 du réseau de BRT est déjà achevée et les stations prévues sont en cours de finalisation. L’Égypte développe depuis quelques années un programme de fabrication locale de véhicules électriques personnels et de transport en commun. Hormis pour le secteur routier, d’autres projets sont aussi en cours avec l’autorité nationale des chemins de fer et certaines multinationales du secteur ferroviaire pour produire sur place des voitures et wagons de trains.
En cours
EgypteAfrique.le360.ma - 06/2022:
Stellantis va construire une usine de fabrication de véhicules électriques. Une partie de la production sera exportée. Horizon de réalisation : 2025. Investissement : 35 M$.
Projet
Egyptewww.sis.gov.eg – 07/2022:
Le ministère d’État à la Production militaire et celui du Développement local ont signé un accord en vue de l’acquisition de 70 autobus électriques qui circuleront au Caire dès le mois d’octobre 2022. Coût total : 17 M$. Appelés « Setibus », ils sont produits localement dans l’usine du constructeur égyptien Manufacturing Commercial Vehicles basée à Salheya (gouvernorat d’Ach-Charqiya). Avec une vitesse maximale de 70 km/h, le « Setibus » peut transporter jusqu’à 73 passagers, dont 49 places assises.
Projet
EgypteAfrik 21 – 29/04/2022:
Dongfeng Motor Corporation (Chine) et El Nasr Automotive Manufacturing Company travaillent actuellement à l’assemblage des voitures électriques « Nasr E70 ». Première gamme mise en circulation en juin 2022.
Projet
KenyaInfraCo Africa s’était engagé il y a un an, au Kenya, dans un service de taxis électriques.

En octobre 2020, plusieurs médias ont évoqué l’éventualité d’un investissement de 45 millions $ du constructeur automobile japonais Toyota dans des entreprises de mobilité en Afrique. Celui-ci devrait se déployer sur le continent, à travers son fonds d’investissement Mobility 54, lancé en août 2019.
Projet
Kenya02/2022 - Afrik21.africa
Après le lancement en novembre 2021 de ses opérations d’assemblage de bus électriques à Nairobi au Kenya, la start-up kényane BasiGo a obtenu 4,3 MUSD de capitaux supplémentaires pour financer ses activités sur son marché domestique. On compte environ 12 000 bus diesel en circulation dans l’agglomération de Nairobi et 75 000 dans l’ensemble du pays.
Réalisé
MarocEcofin - 12/2017:
Le constructeur automobile chinois BYD (Build Your Dreams) s’est engagé à ouvrir une usine de montage de voitures électriques près de Tanger. Il est prévu, en plus de cette usine, trois autres unités de production, de batteries électriques, de bus et de camions électriques ainsi que de trains électriques. Localisation: Cité industrielle Mohammed VI Tanger Tech.
2500 emplois sont attendus de ces projets industriels.
Projet
MarocLa liste complète des 475 entreprises implantées dans la "Tanger Free Zone" est consultable sur le lien suivant : Liste entreprises TFZ....Réalisé
NigériaMars 2020 - DG Trésor:
Le constructeur automobile nigérian JET Motor Company, spécialisé dans les minibus électriques a levé 9 MUSD pour investir dans la R&D et enrichir sa gamme de modèles. Actuellement, seul Innoson Vehicle Manufacturing produit depuis 2009 des véhicules 100% nigérians.
Projet
NigériaAfrik 21 - 19/05/2022:
L’entrepreneur Mustapha Gajibo va produire à partir de juin des autobus électriques alimentés à l’énergie solaire. Capacité unitaire : 12 places. Autonomie : jusqu’à 200 km. Alimentation : panneaux solaires et batteries. Production prévue : 15 bus/mois.
Projet
OugandaAfrik 21 - (05/09/2022:
Le fournisseur d’énergie solaire Aptech Africa met en service un système photovoltaïque d’une capacité de 8,5 kWc doté d’un système de stockage par batterie de 9,6 kWh pour la recharge des batteries de motos électriques de la start-up Zembo (parc de 250 motos électriques à Kampala). Les bornes sont installées le long de l’axe Kamapala-Masaka (120 km) avec l’appui financier de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ), et du Powering Renewable Energy Opportunities (Preo). La ressource financière a été apportée par trois investisseurs étrangers : DOB Equity, InfraCo Africa et Mobility 54.
En cours
Rép. Dém. du Congo / ZambieAfrik 21 -08/05/2022:
La Zambie et la République démocratique du Congo ont signé un protocole d’accord portant sur la création d’une chaîne de valeur commune pour les secteurs de la mobilité électrique et de l’énergie propre (fabrication de matériaux précurseurs de cathodes pour les batteries lithium-ion pour voitures électriques). Le projet sera mis en oeuvre sur deux sites, l’un dans la province du Haut-Katanga (Congo), le second à Copperbelt (Zambie). Investissement placé sous l’égide de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique. Mobilisation financière confiée à Afrexim Bank.
Projet
Rwandawww.agenceecofin.com:
Ampersand Rwanda Ltd est la première startup d’assemblage et de financement de motos électriques d'Afrique. La start-up rwandaise de mobilité ambitionne de fabriquer “des milliers de motos électriques” pour les rendre disponibles sur les marchés rwandais et kényan d’ici fin 2022.
Projet
Rwanda01/2022 - Ecom News Afrique:
Une nouvelle usine de montage de véhicules électriques a été installée dans la zone industrielle de Gahanga (district de Kicukiro). Construite par la société chinoise « Tailling Electric Vehicule » (TAILG), elle est spécialisée dans le montage et l’entretien de vélos, scooters et tricycles. La société TAILG est présente en Afrique du Sud, en Egypte, au Kenya, en Tanzanie et au Rwanda.
Réalisé
TogoTogofirst - Octobre 2022:
M Auto, une usine d’assemblage de motos électriques et de triporteurs, va s’installer sur la plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) du pays. La production est destinée au marché local et autres pays de la région. Le fabricant annonce une capacité future de 1000 engins par jour.
Projet