Accueil » Dossiers » Zones économiques spéciales » Etudes de cas/Articles

Zones économiques spéciales

 

1- Etudes de cas de l’Observatoire 

2- Articles de l’Observatoire 

3- Autres publications 

 

1- Etudes de cas de l’Observatoire

Etude de cas n°5: Analyse d’un échantillon de 15 zones économiques spéciales en Afrique

Analyse dun echantillon de ZES en Afrique 

Votre avis 

 

Etude de cas n°7: Promouvoir le développement de pôles manufacturiers à vocation exportatrice en Afrique subsaharienne.

Un objectif geostrategique-nov 2018 

Proposition pour un nouvel outil incitatif-nov 2018

Votre avis 

 

Etude de cas n°9Retours d’expérience sur le développement des zones économiques spéciales en Afrique subsaharienne.

Comparaison Ethiopie-Vietnam   

Transfert de savoir-faire 

Retours d’expérience sur le développement des zones économiques spéciales en Afrique subsaharienne 

Votre avis 

 

2- Articles de l’Observatoire

14 décembre 2018

Proposition pour un nouvel outil incitatif-14 decembre 2018

 

23 décembre 2018

L’industrialisation de l’Afrique subsaharienne est la grande oubliée de l’Alliance Afrique-Europe pour des investissements et des emplois durables  

 

28 avril 2019

Retours experience sur le developpement de ZES en Ethiopie

 

12 septembre 2019

Le developpement du secteur manufacturier passe par une augmentation des salaires

 

3- Autres publications

Le rapport de l’UNCTAD intitulé “World Investment Report – 2019” fournit un état des lieux mondial des zones économiques spéciales et de leur développement (à partir de la page 126), avec un focus sur les ZES africaines à partir de la page 149. Ce document est consultable au lien suivant:

CNUCED-World Investment Report 2019 

 

PaysDateThème(s)SourceTitreContenu
Ethiopie17/06/2021Difficultés récentesLe Monde AfriqueEn Ethiopie, la transformation économique à l’épreuve de l’instabilitéLire l'article......En Ethiopie-28082021.....
Ethiopie07/10/2020Parc industrielEcofinInauguration d'un nouveau parc industriel à Bahia Dar.Inauguration du parc industriel « Bahir Dar Industrial Park ». Localisation : Bahir Dar (région d’Amhara, au nord d’Addis-Abeba). Investissement : 60M$ (Chine). Activités : textiles.
Ethiopie2019Comparaison des premières ZES réalisées en Ethiopie et au VietnamCARI (China Africa Research Initiative) - Keyi TangLessons from East Asia: Policy Brief n°5 - 2019: Comparing Ethiopia and Vietnam’s Early-Stage Special Economic Zone DevelopmentLire l'étude......
Ethiopie2019Transfert de savoir faire et investissements chinois en Ethiopie.CARI (China Africa Research Initiative) -Tang XiaoyangPolicy Brief n°3 - 2019: Chinese Manufacturing Investments and Knowledge Transfer: A Report from Ethiopia.
Lire l'etude.....
AfriqueNovembre 2019Fiscalité des ZESAlgérie EcoZones franches africaines : faut-il renoncer aux rentrées fiscales pour industrialiser et créer des emplois ?Lire l'article......Faut il renoncer aux rentrees fiscales des ZES-111119......
Egypte11/11/2019Haute EgypteEcofinEgypte : 9 complexes industriels seront construits dans huit gouvernorats pour les jeunes entrepreneurs.L'Autorité pour le développement industriel (IDA) d’Egypte envisage de créer neuf complexes industriels dans huit gouvernorats de Haute-Egypte. Ce programme est initié par l'IDA et l’Agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ).
Côte d'Ivoire12/11/2019Parc industriel d’Akoupé-Zeudji.EcofinAfreximbank signe un PPP de 300 millions $ pour des travaux d’extension du parc industriel d’Akoupé-Zeudji.Afreximbank a conclu une convention de partenariat public-privé d’un montant de 300 MUSD avec l’Etat de Côte d’Ivoire pour des travaux d’extension du parc industriel d’Akoupé-Zeudji, dans la banlieue d’Abidjan. Afreximbank intervient à travers l’aménagement, la construction, la gestion, l’exploitation et l’entretien de ce parc. Les travaux concerneront une superficie de 113 ha, pour une capacité d’accueil de 60 entreprises.. La zone industrielle d’Akoupé-Zeudji a été lancée en 2015 dans le but d’offrir de nouvelles possibilités d’implantation aux entreprises face à la saturation des trois premières zones industrielles déjà existantes dans le pays. Le site dont la première tranche s’étend sur une superficie d’environ 62 ha, accueille déjà près d’une soixantaine d’entreprises. La première phase des travaux d’extension du parc industriel d’Akoupé-Zeudji, réalisée par l’entreprise Chinoise CHEC et financée à hauteur d’environ 87 millions USD par Bank of China avait été lancée le 1er août 2019 pour une durée de 18 mois, sur une superficie de 127 ha. La superficie finale du parc industriel devrait couvrir environ 940 ha.
Egypte12/11/2019Nouvelles zones d'investissement.EcofinL’Egypte va créer 12 zones d’investissement pour un montant de 4,8 milliards $.Le ministère égyptien des investissements et de la Coopération internationale envisage de construire 12 nouvelles zones d’investissements dans le but de créer 500 000 emplois directs et indirects, et de stimuler des investissements d’une valeur d’environ 5 milliards $. Un protocole entre le GAFI l'Autorité générale pour l'investissement et les zones franches et la Banque nationale d’Égypte dans le domaine du développement des petites et moyennes entreprises (PME), a indiqué la ministre. Le ministère a en outre annoncé la création de 7 autres zones franches avec 120 000 opportunités d’emplois à Minya, dans le sud du Sinaï, à New Ismailia, à Assouan, à Kafr el Sheikh et dans d'autres lieux.
Ethiopie20/08/2019Nouveau parc industriel à AdamaEcofinla Chine financera la construction d'un nouveau parc industriel de 300 millions $ à AdamaConstruction d'un nouveau parc industriel à Adama. Investissement: 300 M$. Superficie: 100 ha. Entreprises visées: secteur de la fabrication d’équipements. Il s’agit du deuxième parc à être construit à Adama,
Financement: 85% de prêts à taux bonifiés du gouvernement chinois. 15% du gouvernement éthiopien.
Egypte12/05/2019Sept nouvelles zones franches.Ecofinle gouvernement prévoit l’aménagement de sept nouvelles zones franches pour attirer les investisseursLe gouvernement va aménager sept nouvelles zones franches afin d'accroître les exportations du pays. Ces zones franches seront aménagées dans les régions d’Al-Minya (centre), Sinaï Sud (centre-est), New Ismailia (nord-est), Gizeh (centre), Dakahlia (nord), Assouan (centre-est) et Kafr El Sheikh (nord). Elles devraient abriter plus de 1 000 projets industriels, soit plus de 120 000 emplois.
Ethiopie02/06/2019Au sud-ouest de l’Ethiopie, Huajian Group (Chine) va gérer et exploiter le parc industriel de Jimma. Le groupe chinois va investir 100 M$ dans la construction d'usines de fabrication de chaussures et de transformation du café. Construit par China Communications Construction Company, le parc industriel Jimma a été inauguré en décembre 2018.EcofinHuajian Group (Chine) va gérer et exploiter le parc industriel de Jimma.
Ethiopie05/03/2019Nouvelle zone économique spécialeEcofinL'Ethiopie lance un nouveau parc industriel de plus de 71 millions $ pour attirer les investisseurs étrangersL’Ethiopie a inauguré un nouveau parc industriel dans la ville de Debre Birhan. Investissement: 71 M$. Superficie: 75 ha.
Ethiopie02/03/2019Nouveau parc industrielDG TrésorInauguration du parc industriel de Debre BirhanIndustrial Parks Development Corporation (IPDC) a inauguré le parc industriel de Debre Birhan (130 km d’Addis-Abeba). Investissement: 75 MUSD. Superficie: 1 100 ha. Spécialisation: industries textile et agroalimentaire. Actuellement équipé de huit hangars de production.
Ethiopie16/10/2018Parcs industrielsEthiopian Investment CommissionConstruction of 7 Industrial Parks to be Completed this yearThe industrial parks in Dire Dawa, Kilinto, Bole Lemi II, Jimma, Bahir Dar and Debre Birhan are expected to be complete in this Ethiopian fiscal year. Besides completing the ongoing projects, the government will launch construction of industrial parks in Aysha, Asosa, Ararti, and Semera. Hawassa, Bole Lemi I, Kombolcha and Mekele industrial parks are already started production and the Adama industrial park inaugurated recently is expected to commence operation soon.
(Djibouti)13/07/2018Zones franchesDG TrésorInauguration de la Djibouti Free Trade Zone Le 5 juillet, le Premier ministre éthiopien et les présidents rwandais, somalien, soudanais et djiboutien ont inauguré à Djibouti la Djibouti Free Trade Zone (DIFTZ). Dotée d’une superficie de 4 800 hectares pour un investissement global de 3,5 Mds USD, cette zone franche deviendra ainsi la plus grande d’Afrique. Lancé en mars 2016, le projet devrait s’achever en 2028 : à ce jour, 240 hectares ont déjà été construits et 21 entreprises (majoritairement chinoises), qui bénéficieront d’exemption d’impôts sur les sociétés notamment, se sont déjà engagées à s’y installer. Cette zone sera détenue à hauteur de 60 % par l’Autorité djiboutienne des ports et des zones franches, de 30 % pour le China Merchant Group (30 %) et de 10 % pour le port chinois de Dalian. Elle atteste de la volonté des autorités djiboutiennes de faire du pays un hub logistique de la sous-région.
(Djibouti)07/07/18Nouvelle ZESAfrican Business-Djibouti and China have agreed to build a $3.5bn free trade zone Africa's biggest free-trade zone in the Horn of Africa nation. The zone, one of several new port and trade facilities being developed by Djibouti, will span an area of 4,800 hectares. The zone will be jointly operated by Djibouti Ports and Free Zones Authority and China’s Merchants Holdings company. The zone which will house manufacturing and warehouse facilities, an export-processing area and a services centre, is expected to handle trade worth $7 billion within two years, and create 15,000 jobs when complete. Djibouti - which is also the site of China's only overseas military base - is a critical part of China's "Belt and Road" global infrastructure initiative and in a prime position along what has been dubbed the "Maritime Silk Road".
Kenya14/12/2017ZES - Tatu CityFocacUne zone économique spéciale kényane va lancer un parc industriel chinoisLa ZES de Tatu City va lancer un parc industriel chinois qui abritera des entreprises du pays asiatique. La ville, située à 15 km au nord-est de Nairobi, a pour l'instant attiré trois entreprises chinoises.
"En raison de la hausse de l'intérêt des investisseurs chinois, nous cherchons à mettre de côté 50 acres du parc industriel pour les entreprises chinoises", a indiqué M. Langford.
Tatu City est une ville qui accueillera plus de 150.000 habitants une fois qu'elle sera complètement développée.
L'entreprise chinoise spécialisée dans l'ingénierie de la construction, STECOL, a acheté un emplacement dans le parc industriel, tout comme TianLong, fabricant de bonbonnes de gaz, ainsi que Kyanite Construction. D'après les données du ministère de l'Industrie, environ 400 entreprises chinoises sont installées au Kenya et emploient plus de 40.000 locaux.
Ethiopie13/07/2018Parcs industrielsDG TrésorDébut des exportations pour le parc industriel de Kombolcha Les premières exportations en provenance du parc industriel de Kombolcha, inauguré en juillet 2017, ont eu lieu le 30 juin, avec 1 050 sacs de la marque américaine Micheal Kors exportés aux Pays-Bas par Ethiopian Airlines. L’Ethiopie possède désormais six parcs industriels en fonctionnement (Addis Industrial Village, Eastern Industry Zone, Bole Lemi, Hawassa, Mekele et Kombolcha) ; deux parcs (Dire Dawa et Adama) devraient être inaugurés en juillet 2018 et quatre sont encore en construction (Kilinto, Bahir Dar, Jimma, Debre Berhan). Les secteurs du textile et du cuir ont totalisé 72,5 M USD d’exportations entre juillet 2017 et mai 2018 à partir des parcs industriels (Eastern et Bole Lemi ont chacun exporté pour plus de 29 M USD ; le parc industriel d’Hawassa pour 14 M USD).
Ethiopie06/12/2017ZES - Corée du sudEcofinLa firme sud-coréenne Young-HWA va construire un parc industriel de 200 hectares à Adama.La firme sud-coréenne Young-HWA a annoncé, la semaine dernière, qu’elle allait procéder à la construction d’un parc industriel à Adama, troisième ville d’Ethiopie par sa population et située à environ une centaine de kilomètres au sud-est de la capitale Addis-Abeba. Construit sur une superficie de 200 hectares, ce futur parc industriel permettra la création de 20 000 à 30 000 emplois. Pour Sang Jin Kim, Président d'INNOBIZ et Consul honoraire d'Ethiopie dans la province de Busan en Corée du Sud, la création de ce parc industriel contribuera à « encourager le secteur privé coréen à venir et à investir dans la fabrication orientée vers l'exportation ».
Egypte09/11/2017Zone économique de SokhnaContainer NewsSuez Canal Economic Zone Authority and DP World Sign Agreement For Development Of Economic Zone In Sokhna, EgyptThe Suez Canal Authority and Chairman of the Suez Canal Economic Zone (SCZone), and DP World signed a partnership agreement to develop an integrated industrial and residential zone at Sokhna. The agreement will establish a joint venture between SCZone (51%) and DP World (49%) with DP
World managing the zone, which is projected to start in the first quarter of 2018.
SEZ Key facts:
• It will cover 95 square kilometres and include industrial and residential areas coupled
with the development of Sokhna Port, increasing its capacity and linking it to the
industrial zone
• More than 400,000 jobs estimated to be created
• Business sectors include light and medium-sized industries, logistics, and service utilities.
Targeted industries include medical, electronics and communications, construction
materials, logistics, textiles, automotive parts, food processing, energy production
components and petrochemicals
• A residential zone spanning 20 square kilometres will include coastal villas, residential
units, shopping and administrative centers, entertainment facilities, mosques, schools,
hospitals, clubs and green spaces
• The residential area will be able to accommodate 500,000 people.
Egypte07/11/2017Amélioration du niveau technologique des zones industrielles.World Leather-L'Egypte a signé un accord avec Siemens pour améliorer les technologies utilisées dans les zones de Roubiki (cuir) et de Damiette (ameublement).
Ethiopie27/10/2017Parcs d'Adama et de Dire DawaEcofinPlus de 40 000 emplois en vue pour l’EthiopieL’Ethiopie poursuit son développement à marche forcée, à la chinoise. Le pays va inaugurer la semaine prochaine deux nouveaux parcs industriels d’un coût de 315 millions $ pour un objectif de plus de 40 000 emplois.
Ces deux nouveaux parcs industriels d'Adama et de Dire Dawa, dont la construction avait été lancée en 2016, seront spécialisés dans le textile, l'habillement et l'agroalimentaire.
« Environ 19 usines qui peuvent produire des produits textiles sont construites à Adama avec l'ambition de créer des emplois pour plus de 15 000 Ethiopiens directement et pour plus de 15 000 personnes indirectement. Le parc industriel Dire Dawa vise, quant à lui, à créer des emplois pour plus de 10 000 personnes » a déclaré Dr. Belachew Mekuria, commissaire adjoint en charge des parcs industriels du pays.
Ethiopie16/06/2017Parc industriel de Bahir DarDG TrésorSignature d’un accord pour la construction d’un parc industriel à Bahir DarL’Ethiopian Industrial Parks Development Corporation (IPDC) et la China Civil Engineering Construction Corporation (CCECC) ont conclu un accord pour la construction d’un nouveau parc industriel situé à Bahir Dar, en région Amhara. D’un coût total de 60 M$, le parc sera construit sur une superficie de 75ha. La construction du parc et des infrastructures associées devrait être achevée d’ici neuf mois. Le parc de Bahir Dar devrait permettre de créer 20 000 emplois pour la population locale.
Ethiopie09/06/2017ZES d'HawassaDG TrésorDébut des exportations du parc industriel d’HawassaSix des seize sociétés installées dans le parc industriel d’Hawassa, inauguré en juillet dernier, ont commencé à exporter, selon l’Ethiopian Investment Commission. On compte parmi elles l’américain PVH, qui exporte d’ores-et-déjà des t-shirts produits en Ethiopie à destination des Etats-Unis. Le parc d’Hawassa, dédié au textile et à l’habillement, a l’objectif de générer 1 Md USD d’exportations par an et de créer 60 000 emplois dans sa 1e phase.
Ethiopie20/07/2017Nouvelle zone industrielle d'exportationContainer NewsEthiopia inaugurates new export-oriented industrial park Ethiopia inaugurated a Chinese-built 90 MUSD Industrial Park in Kombolcha city, in Amhara regional state, 376 km north of Addis Ababa.
“Factories engaged in export oriented business in Kombolcha city, will have an ideal setting to export their goods through Djibouti port 480 kms away,” said Prime Minister Desalegn.
Ethiopie13/07/2017Zones franches textiles Business FranceInauguration des parcs industriels de Kombolcha et Mekelle.Après l’entrée en production du parc industriel d’Hawassa, le 20/06/2017, le premier Ministre a inauguré respectivement les 8 et 9 juillet les parcs industriels de Kombolcha (KIP) et Mekelle (MIP) qui seront dédiés à des investissements textiles. Le KIP a été construit par l’entreprise chinoise CCECC pour un cout de 90 MUSD et prévoit 9 bâtiments (d’une surface totale de 60 000 m²). Le MIP a été construit par l’entreprise chinoise CCCC (21 bâtiments pour une surface de 100 000m²). Si les 2 parcs ont été construits en moins d’une année, seul le KIP annonce à ce stade un investissement confirmé (le groupe coréen PUNGKOOK, spécialisé en bagagerie, qui prendra 4 bâtiments, emploiera 2 000 personnes et compte débuter sa production en novembre 2017).
Maurice24/02/2017Z.I de Riche-terreDG TrésorAppel à projets lancé pour le développement de la zone industrielle de Riche TerreL’organisme de promotion des investissements (BOI) vient de lancer un appel à projets dont l’objectif est d’identifier des opérateurs économiques susceptibles d’investir dans la zone industrielle de Riche Terre, située à proximité de Port-Louis. Les 137 ha de Riche Terre Business & Industrial Park jouxtent une autre zone économique, Mauritius JinFei Economic Trade & Cooperation Zone, en cours de développement par le groupe chinois Shanxi Jin Fei Investment Co. Toutefois, les objectifs de cette dernière zone - 500 M EUR d’investissements et 40 000 emplois -, fixés en 2008, sont encore loin d’être atteints.
Ethiopie14/06/2017Développement de la zone de Bole Lemi IIEthiopian News AgencyJapanese Company to Develop Special Zone in Bole-Lemi II Industrial Park.La société japonaise Tomonius a signé un "Memorandum of Understanding" avec le gouvernement éthiopien pour développer les 31 ha restant disponibles dans la zone de Bole Lemi II. Tomonius envisage d’y implanter 20 à 30 entreprises .
Ethiopie02/02/2017Accord Sénégal / EthiopieDG TrésorSignature d’un accord avec le Sénégal pour un projet de zone économique spéciale.Un accord pour le développement d’une zone de 53 ha (parc industriel, bâtiments commerciaux,…), située dans la ville nouvelle de Diamniadio (proche du futur aéroport international Blaise-Diagne, au sud de Dakar), a été signé fin janvier entre les gouvernements sénégalais et mauricien. Ce projet s’inscrit dans l’ambition de Maurice de participer au développement de zones économiques spéciales en Afrique. En juillet 2015, un accord cadre bilatéral avait été signé sur ce sujet entre les deux pays. Des discussions sur le développement des ZES sont en cours entre Maurice et d’autres pays africains, notamment le Ghana et Madagascar.
Ethiopie03/01/2017Zones agro-industrielles en développementEthiopian HeraldLe gouvernement éthiopien lancera bientôt les travaux de construction de 4 parcs agro-industrielsLe ministère éthiopien de l’industrie, envisage de donner prochainement, le premier coup de pioche aux travaux de construction de 4 parcs industriels répartis dans les régions d’Amhara, Oromia, Tigray, et dans la Région des nations, nationalités et peuples du Sud (RNNPS).
D’un coût d’environ 2 milliard $, le projet de construction est prévu pour durer 4 ans. Le financement sera apporté par le gouvernement fédéral éthiopien et par les gouvernements des états concernés. Pour rappel, le projet fait partie de la vision de l’Ethiopie de « devenir le premier hub pour les industries légères en Afrique». Le gouvernement fédéral éthiopien ambitionne à cet effet, d’installer 17 parcs industriels dans toutes les régions du pays.
Ethiopie26/09/2016Politique de développement des zones industriellesLe Point AfriqueParcs industriels : comment l'Éthiopie se prépare à être l'usine du mondeLa barre est haute, mais l'Éthiopie aime afficher des objectifs babyloniens. D'ici à 2025, Addis Abeba entend devenir le premier bâtisseur de parcs industriels sur le continent. Aujourd'hui, le secteur manufacturier représente 5 % du PIB. Il devra atteindre 20 à 25 % d'ici dix ans. Pour mener une telle mission, l'État a créé ..... Lire l'article....Parcs industriels_Comment lEthiopie_26092016.....
Ethiopie24/06/2016Investissements chinoisDG TrésorIntérêt des entreprises chinoises pour le parc industriel d’Adama4 entreprises de fabrication d’équipements lourds et de machines (Sunshine Group, Kingdom of China, TBEA et SANY), en provenance de la province chinoise du Hunan, ont indiqué leur intérêt pour investir dans le parc industriel d’Adama. Leurs usines seront construites par CGC Overseas Construction Group tandis que l’Exim Bank of China financera leurs investissements à hauteur de 500 M USD. L’industrie manufacturière contribue pour 4,6 % du PIB et 13,4 % des exportations en 2015. L’objectif est d’atteindre respectivement 8 % du PIB et 25,9 % des exportations d’ici 2020, grâce au déploiement des parcs industriels qui permettront de réduire les goulots d’étranglement et d’attirer investisseurs locaux et étrangers.
Maurice10/06/2016Projets de ZESDG trésorappel à manifestation d’intérêt pour les Projets de ZES dans trois pays du continent africainUn appel à manifestation a été lancé par l’agence de promotion des investissements (BOI) et le fonds souverain Mauritius-Africa Fund en vue d’identifier des partenaires pour le développement de zones économiques spéciales (ZES) au Sénégal (sur le site du nouvel aéroport international de Dakar, en cours d’achèvement), à Madagascar (parc industriel d’Ehola, à Fort-Dauphin) et au Ghana (dans la localité de Dawa, à 70 km d’Accra). Afin de mettre en oeuvre ces projets, pour lesquels des accords bilatéraux ont été conclus par Maurice, différents partenaires sont recherchés : des développeurs, des investisseurs et des opérateurs.
NigériaJanvier 2016Investissement chinoisLekki Free ZoneInvestment Agreement Signed between LFZDC and Dalian Jiuhua CompanyIn January 6, 2016, LFZDC and Dalian Jiuhua Development Co., Ltd. signed the formal investment agreement. Mr. Ding Yonghua, the MD of LFZDC, and Mr. Cheng Yanhong, Chairman of Jiuhua signed the agreement on the Dalian Jiuhua Furniture Production Base Projects. Dalian Jiuhua has been operating business in Nigeria for more than 10 years, and their major products are windows and doors. According to the agreement, Aslan Nigeria would be established in FZC in LFZ, and the estimated investment will be USD 8 million, the project will occupy 5 hectares of land space, and the production line would be in operation by September 2016.
Maroc03/07/2015Nouvelle implantation à TangerSite internet de "Tanger Med"Umbreo, leader dans le secteur de la maintenance d’infrastructure sur cloud choisit Tetouan Shore
Maroc23/06/2015Nouvelle implantation à TangerSite internet de "Tanger Med"Covercar a choisit Tanger Free Zone


Covercar a choisit Tanger Free Zone pour son extension: la compagnie espagnol , fournisseur rang 1 a confirmé sa seconde usine pour attaquer de nouveaux marchés depuis Tanger.

Spécialisé dans la fabrication de sièges automobile ainsi que les pièces intérieurs, l’équipementier gère 5 site assemblage, le deuxième à Tanger commencera l’activité en 2016
Maroc18/06/2015Nouvelle implantation à TangerSite internet de "Tanger Med"Nouvelle installation à TAC : Kansai, entreprise leader dans la peinture.
Maroc10/04/2015Nouvelle implantation à TangerSite internet de "Tanger Med"Groupe Satec, s'installe à Tetouanshore.
Groupe Satec, Sistemas Avanzados de Tecnología, S.A. Multinationale Espagnole intégrateur de Solutions IT Société privé de capital 100% espagnol, Facturation 2013: ~120M€ et compte avec plus de 1.000 ingénieurs
Ethiopie, Afrique28/05/213Développement des ZESJeune AfriqueLes zones économiques spéciales peuvent-elles transformer l’Afrique ?« La clé de notre industrialisation ! » C’est ainsi que Mekonnen Manyazewal, le ministre éthiopien de l’Industrie, a qualifié en mars la première zone économique spéciale (ZES) que le pays s’apprête à inaugurer vers la fin juillet. Bole Lemi Industrial Zone est aménagée près..... Lire la suite.....Les ZES peuvent elles 280513.......