Accueil » Qui sommes-nous? » Nos objectifs

Promouvoir les filières vertes “made in Africa”

 

La maitrise de la conception et de la fabrication de biens d’équipement “verts” (mini-réseaux électriques, fermes éoliennes, pompes à chaleur, centrales biogaz, unités de recyclage des déchets, stations d’épuration, véhicules électriques, trains, tramways) constitue un défi majeur pour les pays africains.

 

Quel modèle économique faut-il privilégier pour que les pays africains fabriquent eux-mêmes ces biens d’équipement au lieu de les importer clés en mains?

Quels sont les enjeux pour les entreprises européennes et africaines?

 

L’Observatoire est un espace de réflexion ouvert à toutes celles et ceux qui s’intéressent à cette problématique

 

Le constat

L’industrialisation « durable » de l’Afrique suppose de faire porter prioritairement les efforts sur le développement des filières manufacturières “vertes” : mini-réseaux solaires hybrides, kits solaires, fermes éoliennes, pompes à chaleur, véhicules électriques, tramways, centrales biogaz, unités de tri et de recyclage des déchets….

Dans toute l’Afrique, on observe l’installation de très nombreuses équipements de ce type….. mais la quasi-totalité est importée de Chine, d’Europe, d’Amérique du nord ou du Japon.

Or, ce sont des centaines de milliards d’euros qui devront être investis en Afrique au cours des 20 prochaines années.

La maitrise de la conception et de la fabrication des filières vertes constitue par conséquent un défi majeur pour les pays africains.

L’objectif est donc bien de concevoir et fabriquer les biens d’équipement « verts » dans les pays africains, plutôt que de les importer clés en mains.

Concrètement, cela signifie concevoir et construire sur le sol africain des usines de fabrication de panneaux solaires, des usines de tri des déchets, des unités de fabrication de matériel ferroviaire , du matériel roulant de transport ferroviaire etc…..

Des partenariats stratégiques basés sur la co-conception et la co-production entre des industriels africains et européens permettraient d’assurer le transfert progressif du savoir-faire, de maximiser la valeur ajoutée locale, et serait un gage de compétitivité.

 

Les objectifs

L’Observatoire vise trois objectifs principaux :

  • Suivre la progression de ces filières manufacturières “vertes” en Afrique
  • Caractériser leurs leviers développement (modèles économiques, compétences requises…)
  • Promouvoir les entreprises “Leaders” dans ces filières vertes en Afrique.

 

Contenu du site

  • La rubrique “Actualités” décrit les investissements “verts” en Afrique, en projet ou déjà réalisés, ventilés selon 7 filières manufacturières.
  • La rubrique “Entreprises Leaders présente sous la forme de fiches descriptives les activités des entreprises ayant investi dans les filières vertes “Made in Africa”.
  • Les “Dossiers” , structurés autour de quatre thèmes:

Enjeux socioéconomiques du développement manufacturier “vert”.

Zones économiques spéciales

Chaînes logistiques (passage portuaire, infrastructures routières et ferroviaires)

Objectifs de Développement Durable et filières vertes

Pour chacun de ces dossiers, l’Observatoire réalise des études de cas consultables au lien suivant:

Liste chronologique des études de cas réalisées par l’Observatoire 

 

 

 

Participez à la vie de l’Observatoire

Participez à la vie de l’Observatoire